Barbecue à Noirmoutier en la fête de St Jean-Baptiste

Le 24 juin 2021, en la fête de St Jean-Baptiste, nous étions 7 (chiffre parfait), Sœurs de la communauté des Sorbets et 3 Sœurs en vacances.

La proposition de faire ensemble un barbecue reçoit une adhésion totale : zéro abstention.

Le jour J, ensoleillement parfait, participation parfaite, feu aux aiguilles de pin et petit bois parfait, saucisses, brochettes et mogettes parfaites.

Un très bon moment de fraternité (qui se prolonge pour quelques-unes par une partie de petits chevaux acharnée !)

On peut dire, après Jean-Baptiste, que «  l’Agneau de Dieu »  était là dans cette rencontre heureuse.

A refaire.

                                                      Les 7 que vous reconnaîtrez peut-être

Les Nones nonagénaires de l’Epiardière (France)

Et oui ! Nous sommes 6 sœurs à fêter nos 90 ans, en cette année 2021. Ça vaut le coup de fêter ça, non ?

C’est ce que nous avons fait, ce mardi 29 juin. Nous avons introduit notre action de grâce dans l’action de grâce pour les saints Pierre et Paul et pour le vécu de nos groupes de vie.

Dans l’après-midi, place à la détente. Toutes réunies dans la salle des mésanges, nous avons commencé par la chansonnette ci-jointe. Puis, suivirent d’autres chansons, des devinettes, mots pour rire, etc. en terminant par un goûter fraternel.

Nous reprenons la chanson des nonagénaires, clôturée par la bénédiction de nos sœurs et de notre aumônier présent à la fête. Occasion d’une réjouissance toute simple, empreinte de bonne humeur et de joie fraternelle.

Sr Gaby

Chanson sur l’air de « Ave Maris stella »

Viv’les nonagénaires qui sont à l’Epiardière ; Elles ont des cheveux blancs et marchent en boitillant

Avec une ou deux cannes ou en fauteuil roulant, elles font une balade par les jours de beau temps

Elles n’aiment pas rien faire; On les voit tricotant. Chacune, à sa manière, s’occupe allègrement

Des pieds jusqu’à la tête, elles ont des p’tits bobos, n’en font pas une affaire, c’est plutôt rigolo .

Elles lisent le journal pour rester au courant, c’est le lien idéal pour rester de son temps.

Faire les mots croisés entretient la mémoire, et puis les mots fléchés aussi pour compléter.

Même si elles détonnent, elles aiment bien chanter. Ah, tant pis pour la note qu’elles ont écorchée.

Grâce à leur bonne humeur elles chassent au loin la peur, et vivent allègrement leur quatre vingt-dix-ans.

Nous fêtons Jacqueline et aussi Augustine. Puis vient Gaby Rézeau, Marie-Thérèse Renaud, Gisèle Violleau et Solange Loizeau.

Y’a deux nonagénaires depuis l’année dernière qu’ont pas été fêtées, on va les rajouter.

Y’a une petit’jeunette c’est la belle Paulette qui n’aura pas son lot car c’est la seule octo. On va donc la fêter avec ses sœurs aînées.

Elles ont bien l’espérance d’aller jusqu’à cent ans. Ce serait une chance pour tout notre couvent.

Vive les centenaires, dirons-nous dans dix ans ! Le bel anniversaire chanterons-nous gaiement

2 nouvelles associées à la Congrégation en France…

En ce dimanche 27 juin, la Congrégation tout entière – sœurs et associés – est en fête ! Oui, dans la chapelle du Centre Pierre Monnereau, nous avons la ,joie  d’accueillir deux laïques comme associées : Jeannick Caillaud d’Aizenay et Martine Gayraud de Fontenay le Comte.

Voici quelques échos de participants; ils laissent parler leur cœur à la fin de la journée.

Quelques mots forts de tout ce qu’ils expriment ; engagement, accueil, prière, joie, force, grâce, profondeur, communion, paix. Ils se mélangent et sont porteurs de tout ce vécu, ressenti au plus profond de moi, lors de ce temps « unique » partagé. Le renouvellement de l’engagement des associés, des sœurs des sacrés cœurs de Jésus et de Marie, le soutien reçu par l’assemblée, portées par la prière de tous présents et absents  ont donné sa pleine dimension à notre propre engagement.

Nos avons fait un pas de plus dans notre vie de baptisées, en pleine confiance. Un pas de plus pour recevoir cet Amour divin dont nous n’aurons jamais fini de découvrir la longueur, la hauteur, la profondeur, comme nous l’a si bien partagé Yves Clénet.« Que ce pas fait ensemble nous fasse signe à tous, d’avancer dans cette suite du Seigneur. »

Martine

Quelques extraits de message reçus d’invités :

« Un très beau moment fort d’engagement qui nous permet de nous rappeler à nous aussi notre vocation de baptisé ».

« Cette célébration a ravivé en moi, la joie, l’espérance, le feu de l’Amour à partager et le désir de la contemplation.

« Il est bon de se retrouver, de se ressourcer, sœurs, associés, amis, pour retrouver de l’élan pour la mission. »

Cette belle journée de dimanche restera à tout jamais gravée dans ma
mémoire. Moment d’immense émotion et de grâce. Plein de mots se
bousculent pour dire ce que j’ai ressenti.
Une très grande joie comme je l’ai dit dans ma lettre d’engagement. Une
joie profonde, intense avec une grande paix intérieure et de sérénité.
J’ai ressenti aussi profondément l’entrée dans une famille
bienveillante, accueillante, joyeuse où l’amour des autres est toujours
présent et palpable.
J’espère que cette grâce se transforme en une énergie missionnaire pour
aller porter et transmettre cette joie à ceux qui m’entourent ou que je
rencontrerai.

Jeannick

HEUREUX !…

Oui, heureux, sommes-nous en ce dimanche 27 juin de pourvoir participer avec quelques sœurs et associés à l’engagement de Jeannick et de Martine comme Membres Associés à la Congrégation.

Après deux ans de formation, elles font « un pas de plus » comme nous le rappelle le Père Yves Clénet qui préside la Célébration. « Un pas de plus », ce n’est pas rien sous le regard de Dieu, avec la force qui est communiquée et qui est propre à chacun, car la Foi n’est pas statique, elle est appelée à grandir. C’est ensemble « cellule d’Eglise, membre du Corps du Christ » dans la chapelle de l’Epiardière que nous prions les uns pour les autres.

REJOUIS-TOI !…

Cette petite phrase résonne en chacun de nous quand Jeannick et Martine nous partage le cheminement qui les a conduits chacune selon sa grâce à répondre au OUI de l’appel. « Au milieu de vous, je suis le Dieu Vivant » entendions-nous dans la lecture d’Osée où « restez enracinés dans l’Amour » Eph

Devenons ce que nous recevons : le Corps du Christ, avec la grâce de Dieu, recevons sa Vie.

Que ma bouche chante ta louange !…

Jour d’allégresse et jour de joie que ce 27/06/2021 ! Nous avons accompagné les deux cheminantes qui ont prononcé solennellement leur engagement comme Associées, aux Sœurs de la Congrégation de Mormaison. Cérémonie chaleureuse, sobre et profonde, à l’image de l’officiant qui présidait la Messe concélébrée. A la prière pour les défunts, le prêtre a eu la délicatesse de prier spécialement pour ceux de la famille des deux Associées (elles sont veuves toutes les deux), cela m’a interpelée et j’ai été contente pour elles.

Les nouvelles Associées étaient Heureuses d’être là et c’est avec bonheur qu’elles nous ont lu leur lettre d’engagement, par ailleurs bien argumentée. L’assemblée, portée par notre Organiste, a tellement bien chanté qu’on avait l’impression que la chapelle était pleine à craquer.

Le NOTRE PERE gestué a beaucoup impressionné /ému.

Le pot à la fin avait bien sa place et nous a permis de discuter avec les invités –  les quelques Religieuses et Associés qui avaient fait le déplacement. Un avant-goût de la prochaine AG

Julia

Engagement des associées à la Congrégation en France…

Béni soit Dieu pour la magnifique journée vécue ce dimanche 27 juin : en accueillant Jeannick et Martine comme Associées, la famille des Sacrés – Cœurs s’agrandit pour notre plus grande joie.

La solennité des mots, la joie des chants, le recueillement des participants : rien n’a manqué pour ce jour de fête !

Bienvenue à Jeannick et Martine !

Marie-Laurence

Par leur engagement ce dimanche 27 juin 2021, Jeannick et Martine ont provoqué de belles rencontres Merci beaucoup à elles deux et à l’équipe de formation qui les a accompagnées depuis plus de 2 ans.

Rencontre de l’équipe de coordination qui ne s’était pas vue depuis plus d’un an en raison des consignes sanitaires. Nous étions tous très heureux de nous revoir et d’échanger de vive voix.

Rencontre de Jeannick et Martine que nous ne connaissions pas et que nous avons eu plaisir à accueillir au sein de la famille des associés aux sœurs des Sacrés Cœurs. Nous aurons d’autres occasions pour mieux nous connaître.

Rencontre des prêtres et diacres présents à la célébration et des ami(e)s de Jeannick et Martine.

Nous avons vécu une belle cérémonie simple et dynamisante qui nous a redonnée un peu de « punch » pour repartir après cette période de confinement.

La journée s’est terminée autour du verre de l’amitié.

Nicole

Extrait de l’homélie du père Yves Clénet

[…] Faire un pas de plus ! Et si c’était un pas de plus, que vous, Martine et Jeannick, allez faire aujourd’hui ? Un pas de plus dans votre vie de baptisées. Un pas de plus dans la confiance. La confiance que donne la Foi, la Foi en l’amour premier du Seigneur, pour chacun de nous. Cette confiance qui permet d’avancer.

Un pas de plus pour Recevoir cet amour divin qu’évoque, avec les mots de la tendresse paternelle, le prophète Osée. Pour accueillir  et vivre de cet amour qui ne retient rien pour lui, dont parle Saint Paul dans sa lettre aux Éphésiens. Un amour dont nous n’aurons jamais  fini de découvrir la largueur, la hauteur, la profondeur…

Un pas de plus dans cette charité active, cet élan du cœur qui naît en regardant le cœur du Christ transpercé, d’où jaillissent l’eau et le sang.  Vous en vivez déjà, à votre manière, dans  votre vie familiale, vos engagements sociaux et les lieux d’église où vous avez été appelées à servir vos frères. Mais désormais vous  en savez mieux la beauté et l’exigence, grâce à la spiritualité du cœur de Jésus qui prend sa source justement dans la contemplation du côté transpercé de Jésus dont parle St Jean. […] Ce « jusqu’au bout de l’amour », nous entraîne dans une relation privilégiée avec le Seigneur et nous pousse à devenir ce que nous contemplons : prolonger aujourd’hui cette sollicitude préférentielle pour les petits, les pauvres, les malades, les prisonniers, les émigrés… Car désormais, ceux qui mettent leurs mains sur les plaies du cœur et du corps de leurs frères et sœurs, savent qu’ils touchent le Christ vivant.

Et puis, Un pas de plus à faire, en Eglise, comme « associées » à la Congrégation de Soeurs des SSCC. A vous de nous le dire maintenant. Et que votre pas nous fasse signe, à tous, d’avancer dans cette suite du Seigneur.

Au-revoir de sœur Solange et sœur Andrée à Paris (France)

C’était en juin 2008. Nous arrivions à 3 pour commencer une petite communauté des Sœurs des Sacrés-Cœurs dans ce quartier du 12ème . La 1ère mission confiée par nos responsables de Congrégation était d’accueillir des jeunes Sœurs pour un temps d’études et de formation. C’est ainsi qu’une dizaine de Sœurs ont passé quelques années à Paris, venant de France, Madagascar, Congo, République Dominicaine.  Bien sûr, cette vie communautaire entre Sœurs de cultures, de générations différentes nous a enrichies les unes et les autres.

En même temps et suivant  nos aptitudes et nos disponibilités nous avons eu le souci de nous investir dans des services de la paroisse et aussi des organismes non confessionnels du quartier ou encore des services d’Église nationaux…

Pour diverses raisons l’heure est venue de clore le chapitre de notre histoire de Congrégation à Paris… mais rien n’arrête la VIE !

Deux paroles d’Évangile résonnent aujourd’hui pour nous 2

En Marc 6, 31 Après un 1er temps d’expérience apostolique, les  disciples entendent Jésus leur dire : «  Venez à l’écart et reposez-vous un peu »… Une 2è citation retient notre attention (Luc 2, 19 et 51) « Marie gardait fidèlement toutes choses en son cœur »

Ce temps de mise à l’écart, de repos suivant l’invitation de Jésus nous le vivrons dans des communautés de Vendée. Ce sera un temps où défileront dans notre mémoire, dans notre prière… des centaines de visages rencontrés, de nombreux évènements heureux ou éprouvants qui ont rempli notre vie … de la Vendée au Cantal, de la Vienne à la Charente, de l’Essonne à la Charente-Maritime … et, bien sûr, à Paris.

Oui, comme Marie, nous garderons tout cela dans notre cœur et nous en parlerons à Celui qui nous conduit vers d’autres rives !

En conclusion, permettez-nous de dire un très vibrant  MERCI à tous , à chacun, chacune !

Soeur Solange et Soeur Andrée

Naissance de VIBRATO à la Porte du Parc (France)

En ce jour du 27 juin 2021, notre fidèle organiste du dimanche, Cécile Renouf, a réuni tous les élèves qu’elle forme individuellement. Pour la première fois, Cécile les a convoqués ensemble pour une « audition » à la Porte du Parc à Coutances. Ainsi, fut inauguré le petit orchestre « Vibrato ». Familles et sœurs étaient invités. Beaucoup ont répondu à l’appel. Même nos sœurs aînées, comme Marie Anne (103 ans) ont profité de ce moment de musique « enchanteur » vécu en toute simplicité et humilité !

Les 7 musiciens se sont d’abord exécutés seuls ou en duo : guitare, violon, synthé, mandoline. Puis, tous ensemble, pour la finale, ils ont interprété, sans exercice commun auparavant mais les yeux fixés sur leur chef d’orchestre « l’Ode à la joie ». Ce fut magnifique !

    Ce fut une heure de joie et de fierté pour ces débutants des environs de Coutances qui ont reçu tous nos encouragements!

Invités au repas

Le 16 juin Madeleine CHAUVET est venue présenter le tableau qu’elle a réalisé pour être placé dans la salle à manger.

Invités à la Table

Soleil, lumière sur les collines, réchauffant  nos matins, éclairant nos routes et nos jardins

Grain semé…germé… mûri…récolté… Pain doré! Bienfait pour ton Peuple, ô Seigneur!

Farandole d’arbres aux racines reliées puisant dans le terreau de la foi  transmise…

Branches alourdies de fruits juteux, à cueillir et rassembler pour le repas partagé

Peuple joyeux avance en confiance!

Pains et poissons multipliés, Miracle! comme soudain la manne au désert…

Du maigre repas de l’enfant, tu nourris ô Seigneur, une foule affamée

Table dressée et offerte, réserves de Cana, invitation à la fête !

Peuple  à l’écoute … « Fais tout ce qu’il te dira ! »

Village silencieux, repos du septième jour

Paix à tous tes habitants !

Mains offertes, ouvertes et suppliantes, osant chanter avec tous les frères :

« que ton nom soit sanctifié » « du pain » de l’eau pour « chaque jour ! »

Tu invites à la Table,  Seigneur, le peuple qui rend grâce !

Peuples migrants depuis des ères sur les sentiers et sur la mer.

Détresse du pauvre et du mourant, longue  nuit des survivants !

Attente sans fin de jours meilleurs, terre promise et ses largesses

Avec Moïse près du rocher, tu combles la soif des exilés

Merci pour l’eau jaillissante et bénie

Peuple d’aujourd’hui, viens t’abreuver à la source tant espérée.

Madeleine Chauvet – 3 mai 2020

Tous prêts pour la dictée (France)

Lundi 7 Juin, dix Sœurs sont prêtes pour la « dictée » proposée par une stagiaire- animatrice.

Nous commençons :

Chaque visage est un miracle.

Un enfant noir, à la peau noire, aux yeux noirs, aux cheveux crépus ou frisés est un enfant. Un enfant blanc, à la peau rose, aux yeux bleus ou verts, aux cheveux blonds ou raides est un enfant.


…Vivre ensemble est une aventure où l’amour, l’amitié est une belle rencontre avec ce qui est toujours différent de moi et ce qui m’enrichit.
L’un et l’autre, le noir et le blanc, ont le même sourire quand une main leur caresse le visage…

Quelques flashes sur la bibliothèque des Brouzils (France)

J’ai répondu positivement à la demande des responsables et je me sens à l’aise dans le travail à assurer régulièrement à la communauté.

La bibliothèque est devenue de plus en plus importante : décès de sœurs, départ à la retraite du Père Pasquier pour le Landreau.

Les genres d’ouvrages sont variés :

. romans dont certains ont un  franc succès : Signol, Viollier, Michelet…

. biographies de Saints, Papes et « commun des mortels » fort intéressantes

. la Bible : commentaires 1er et 2e testaments

. expériences de voyages en France et dans le monde –  nature et environnement

. spiritualité et encycliques, documents pontificaux ; « Prier 15 jours avec… »

. archives de nos différentes congrégations en raison des fusions

. découvertes de régions ou de pays – histoire.

 

Environ 40 lectrices. Certaines lisent beaucoup ; d’autres moins, chacune à son rythme.

Les permanences ont lieu après les repas du midi et du soir car les sœurs sont présentes sur place. Je suis aussi à la disposition des soeurs à d’autres moments de la journée lorsqu’elles sont « en manque ». Avec mon déambulateur j’assure aussi du « service à domicile » pour celles qui marchent mal en essayant de combler leurs désirs et je les interroge sur leurs désirs.

Je suis en lien avec :

. la  bibliothèque du 9 rue du Roc à la Roche.

. la bibliothèque des Brouzils se trouvant à la Mairie. J’y ai tenu une permanence plusieurs années comme bénévole. J’y vais encore de temps en temps et j’y possède une carte de lectrice.

.la  « bibliothèque de rue » située sur la place de l’église. On prend des livres et on les retourne après lecture.

Je me tiens au courant des nouveautés par les journaux et revues reçus à la communauté et fournissant des analyses de nouveaux ouvrages.

Ma façon de lire me permet de « jeter un coup d’oeil sur de nombreux ouvrages.

J’aime la mission confiée par les Responsables et la réalise dans la joie de pouvoir donner et recevoir tout à la fois.

. le service demandé me permet des recherches et d’essayer d’être à l’écoute des sœurs (malgré mes oreilles défaillantes).

. ayant animé des groupes de bible pendant de nombreuses années, je me plonge avec goût dans l’approfondissement de textes de la Parole de Dieu. Je fais toujours des découvertes en ce domaine et suis heureuse de partager avec quelques sœurs qui me posent des questions sur l’un ou l’autre texte. J’apprécie beaucoup une prière à partir de la contemplation d’icônes personnellement ou avec l’une ou l’autre sœur de la communauté.

Soeur Marie-Huguette CHEVALIER