Soeur Charlène s’exprime après ses voeux définitifs (Madagascar)

« Mon âme exalte le Seigneur, Exulte mon esprit en Dieu mon Sauveur «  c’est par ce cantique de Marie que nous venons rendre grâce au Seigneur pour le bien qu’il nous a fait.

Il a posé son regard sur nous afin de répondre de manière définitive à son appel d’amour. Pour le Christ, nous avons tout laissé, car « il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime » Jn 15, 13.

discours des 2 soeurs

Notre oui définitif a été et reste un moment de grâce parce que le Seigneur continue d’agir,  continue  de nous inviter à répandre la semence de la foi qu’il est venu insuffler dans chaque cœur qui veut miser sur lui pour le suivre sans craindre.

Merci à la congrégation et à la province de Madagascar qui ont bien accepté ma demande de faire mon engagement définitif dans mon deuxième pays qui est bien Madagascar. Je suis très heureuse pour cette grâce que j’ai reçue. Merci pour les sœurs de Madagascar qui m’ont bien accompagnées. Leur mobilisation et leur soutien m’ont beaucoup aidée à répondre à l’appel du Christ, merci infiniment pour cette belle fête. Merci à tous ceux qui m’ont donné la bénédiction, une deuxième famille que Dieu m’a donné, aux sœurs de la congrégation, les prêtres et autres qui m’ont bien entourée. Merci aussi à ma famille biologique qui était bien présente. Je n’oublie pas toutes les sœurs du Congo et à tous ceux qui ont pensé à nous : que Dieu vous comble de ses grâces.

Je voudrais ainsi dire aux jeunes de ne pas craindre mais d’aller de l’avant car DIEU est amour et celui qui nous appelle.  A travers ce oui ma vie prend racine et trouve son épanouissement.

Avec toi Seigneur je suis heureuse et ma vie missionnaire prend racine. Cœur Sacré de Jésus j’ai confiance en toi ! Vive le Madagascar,  vive le Congo!!!!

Misaotra, Matondo.

Sr Charlène D’Avila

Quel mois d’août chez nos sœurs à Madagascar !

Assemblée dans la grande salle rénovée

Depuis le 10 août 2021 des sœurs commencent à venir à Amborovy. D’abord pour la retraite spirituelle entre sœurs des Sacrés-Cœurs, du 14 au 22 août elles étaient 40 sœurs. Le 24 et 25 août l’assemblée provinciale qui a rassemblé toutes les sœurs sauf 2 étudiantes et une autre. L’assemblée s’est bien déroulée. Nous étions heureuses de nous retrouver. L’équipe du conseil provincial a bien préparé cette assemblée et a animé les travaux de groupe.

La Provinciale a donné son rapport moral ainsi que l’Econome dès le premier jour. Le centre de nos discussions et réflexions était surtout la participation de chaque communauté à la vie économique et financière de la province. Nous avons pu réfléchir sur nos manières de vivre la mission devant des difficultés financières généralisées dans le pays. Nos communautés ont sa part de joie et des problèmes de leur population. C’était aussi de temps fort spirituel et de partage fraternel. Nous sommes convaincues de la présence de l’Esprit Saint. Nous comptons toujours sur son aide, sa force. Quelques unes des sœurs ont célébré leurs anniversaires de naissance et de profession religieuse.

réception icône de st Joseph à la cté Notre Dame

Comme chaque année, après l’assemblée, des équipes se rencontrent pour discuter autour de leurs responsabilités : les responsables de communauté, responsables de formation première, accompagnatrices des associés… C’est aussi un temps fort. Nous avons pu partager nos soucis pour la formation des jeunes et des moins jeunes et pour l’avenir. Dans le parc d’Amborovy de petits kiosques sont construits et ils servent pour les travaux de groupe, la méditation personnelle… Le parc est très beau. La grande statue du Sacré-Cœur est toujours là pour accueillir ceux qui y rentrent.

Marie-Félicité et Zita, voeux temporaires

Le 26 et 27 août, la préparation des vœux nous a beaucoup occupées. Les parents des 2 novices et des 2 sœurs des vœux perpétuels arrivent. Il fallait les accueillir tous à Amborovy. Heureusement que la province a de grands et de petits bâtiments. Le 27 août à 9 h, les 2 novices ont échangé avec leurs familles de ce qu’elles ont découvert de la vie religieuse, suivi d’une cérémonie de bénédiction. Ce moment est toujours très important pour les parents. Ils posent des questions à leurs filles. Le lendemain, la profession religieuse a eu lieu à la Chapelle de la communauté à Amborovy.

La bénédiction de la famille nombreuse

Le même jour mais à 18 h c’était le tour des sœurs Fara et Charlène de partager leur témoignage. Chacune a eu la bénédiction des membres de sa famille. Pour sœur Fara, ses deux parents et ses frères étaient présents et même une délégation de sa paroisse d’origine.

Pour Charlène qui est de Brazzaville, cela était autrement. Vive la technologie ! De Paris un de ses frères a pu participer à la prière et lui donner sa bénédiction. Nous l’avons écouté parlant à sa petite sœur. C’était très heureux. Finalement Charlène a eu plusieurs personnes qui lui ont donné des bénédictions : les anciennes missionnaires du Congo, un prêtre trinitaire qui a travaillé 10 ans à Brazzaville a fait le déplacement de loin pour soutenir Charlène, ainsi qu’un jésuite du Bénin de Tananarive. Et on ne parle pas de tous ses amis à Mahajanga. Elle a « une nouvelle famille et une 2ème patrie». C’était beau, fraternel et spirituel. La joie et le bonheur se voyaient sur les visages de nos sœurs et de nous tous.

Voeux perpétuels

Le 29 août à la paroisse Sainte Thérèse d’Amborovy l’eucharistie pour les vœux perpétuels a rassemblé beaucoup de monde. Plusieurs prêtres-religieux, religieuses sont venus mais il n’y avait pas d’évêque. Le diocèse n’a pas encore son pasteur…

Un grand gâteau pour tout le monde

Après l’eucharistie qui a duré plus de 3 h avec les discours, tous les invités se dirigeaient vers Amborovy Sacrés-Cœurs pour le repas et les festivités. Les familles des 4 sœurs ont préparé des chants et danses pour marquer leur joie. Les communautés ont aussi présenté leurs talents.

Le deuxième groupe de retraite a commencé le 5 septembre.

Voilà comment je peux vous donner un aperçu de ce que nous avons vécu ce mois d’août.

Au nom de toutes mes sœurs

Sœur Marie Louise SOAVILOMA (Antananarivo)

Petite visite fraternelle (France)

Profitant de l’assouplissement des lois sanitaires, quelques résidentes de la Résidence de l’issoire ont formé le projet d’aller voir Gisèle (ancienne résidente) qui désormais est à l’ehpad des Brouzils. Des voitures se sont organisées pourquoi ne pas en faire profiter quelques sœurs ? Quelle bonne idée ! Nous acceptons avec joie.  Là-bas tout est prévu. On nous fait monter dans une grande salle où 2 grandes tables rassemblées garnissent le milieu de la pièce ,laissant un grand espace tout autour. Accueilles par sr Alberte Rabiller, nous attendons nos soeurs. Les fauteuils, les cannes, les déambulateurs arrivent les uns après les autres formant une belle couronne le long des murs, laissant une belle allée où les visiteurs peuvent circuler et échanger avec chacune. Quelle joie de se retrouver toutes celles qui nous ont quitté il y a plusieurs mois ! Tous les visages sont souriants et des conversations s’engagent plus ou moins longues mais c’est chaleureux !

C’est l’heure du goûter. Des superbes gâteaux confectionnés à la résidence sont partagés. Merci aux cuisinières. Sr Michèle venue nous rejoindre sert des jus de fruits et nous savourons en redisant notre plaisir d’être ensemble. L’heure de la séparation arrive. On se promet de recommencer. Merci de nous avoir procuré cette joie !

Les résidents de l’ISSOIRE

A Lourdes, le ciel et la terre se sont unis

Nombreux sommes-nous à avoir reçu la grâce de Lourdes. Etre là présent, parmi une foule anonyme de petites gens, sous le regard de Marie. Regard de confiance qui nous espère. Moment inoubliable qui marque une vie entière.

Au 15 août, la Fête de Marie couronnée dans le ciel, invite ses enfants à la visiter dans les humbles Grottes de Lourdes disséminées dans la campagne, à lui adresser le compliment de circonstance, comme font ses enfants bien-aimés.

Communauté Maison Esther Blé (Les Brouzils – France)

Le 15 août à l’Epiardière (France)

En ce jour du 15 août, pas de Messe solennelle ! elle avait lieu la veille au soir. Qu’à cela ne tienne, nous allons avoir des Vêpres festives, avec procession. A pied ou en fauteuil, nous allons dans le parc en chantant, là où nous attend la Vierge de la confiance, une des nombreuses Vierges représentées dans notre maison. Pendant la procession nous allons donc chanter avec notre Dame de l’intériorité, Notre Dame du Sacré Cœur, Notre Dame de la tendresse, Notre Dame de la Salette etc.  Même si le vent nous ébouriffe un peu, nous rentrons avec le désir de recommencer.

« Nous te saluons, ô toi Notre- Dame »

https://www.sacrescoeursmormaison.org/wp-content/uploads/2021/08/ND-DE-LA-TENDRESSE-1-rotated-e1629447552301.jpg
https://www.sacrescoeursmormaison.org/wp-content/uploads/2021/08/CHAPELLE-CPM.jpg
https://www.sacrescoeursmormaison.org/wp-content/uploads/2021/08/CHAPELLE-DE-LA-SALETTE-5.jpg
https://www.sacrescoeursmormaison.org/wp-content/uploads/2021/08/ND-DE-LA-CONFIANCE-3.jpg
https://www.sacrescoeursmormaison.org/wp-content/uploads/2021/08/ND-DE-LINTERIORITE-2.jpg
https://www.sacrescoeursmormaison.org/wp-content/uploads/2021/08/ND-DU-SACRE-COEUR.jpg
https://www.sacrescoeursmormaison.org/wp-content/uploads/2021/08/ORATOIRE-CPM-1.jpg
https://www.sacrescoeursmormaison.org/wp-content/uploads/2021/08/VIERGE-DE-MADAGASCAR.jpg

Concours d’Arts Plastiques à l’école Angélique Massé de Brazzaville (Congo )

Sr Aude MILANDOU vous partage une expérience inédite qui déploie les Actes du Chapitre dans cette activité éducative pour faire prendre conscience aux enfants et aux jeunes de l’importance de prendre soin de notre Maison Commune !

Pour moi, cette question demeure et continue de m’interpeller tout le temps lors des rencontres avec les jeunes. En effet, au cœur des enfants et des jeunes, je suis passionnée à poser un regard de solidarité et de fraternité par un moyen de communication qui est l’Art, à aimer le « beau » pour éviter l’incivisme et autres maux qui minent notre société.
Cela fait depuis 2019 que je suis avec les élèves de CM2 à l’Ecole Angélique Massé pour un cours d’initiation au dessin en vue de présenter les « morceaux choisis » au CEPE. Cependant, l’année 2021, j’ai été marquée par le savoir-faire de chaque enfant d’où, l’idée m’était venue de travailler sur la question de prendre soin de notre « maison commune », sous le thème : « l’enfant et la propreté environnementale », ce qui permettrait aux enfants de cultiver les Arts Plastiques et de prendre conscience de leur environnement.
C’est avec joie que je viens partager avec vous la toute première expérience du concours d’Arts Plastiques. Toute chose commence par la réflexion, un rêve […]

Sr Aude Milandou

Pour lire la suite de l’article, cliquez ici…

Retour aux origines pour faire connaissance (France)

Vendredi 2 juillet, les salariés et soeurs de la maison provinciale ainsi que les responsables (intendantes, directeur et soeurs) des grandes communautés se sont retrouvés à la maison Mère de Mormaison le temps d’un pique-nique, d’un jeu d’équipe et d’une visite rapide des lieux fondateurs de la Congrégation.

Ce fut l’occasion pour nous de mettre un visage à une personne que nous ne connaissions que de nom ou par quelques échanges téléphoniques. Chacun a redit également en quoi consiste son travail au sein de la Congrégation ce qui aujourd’hui, facilite les échanges entre nous car nous savons mieux à qui nous adresser.

Enfin, pour nous, salariés de la Roche sur Yon ou des Brouzils, cela nous a permis de découvrir la maison Mère et de replonger dans l’Histoire de ce bâtiment et des nombreuses soeurs qui y ont vécu, y vivent et y vivront…

Emmanuelle, secrétaire de la Maison Provinciale

SUPER déjeuner dans une ambiance conviviale.
Bien amusée et beaucoup plaisanté pendant le repas et le jeu de Sr Anne-Lise.
Je mettrais comme note:
10/10 pour le repas (tarte extra..)
10/10 pour l’ambiance.
A REFAIRE

Jocelyne B, comptable de la Maison Provinciale

Nouvelles du Congo !

Depuis le 25 juin, Sr Martine et Sr Anne visitent le groupe des sœurs et des jeunes en formation au Congo.

Ce qui fut vécu la première semaine, ce sont de multiples rencontres des sœurs présentes à Brazzaville par Sr Martine, du travail pour l’économat du groupe avec Sr Anne et Sr Be Thérèse et les économes des différentes communautés.

Ensuite, pendant 5 jours, une session-retraite a été offerte aux jeunes postulantes et à la novice. Avec Sr Martine, une plongée dans le Nouveau Testament a permis de contempler et découvrir le visage de Jésus. Sr Anne a pu les après-midis travailler des éléments d’une formation humaine intégrale pour vivre avec toutes ces forces de vie une fraternité et ainsi continuer de tracer leur chemin ! Quelle belle implication des jeunes durant ces quelques jours à la communauté Ste Marthe !

Le séjour a continué à Kinkala, à 75 km de la capitale, au centre du département du Pool. Elles ont rencontré l’évêque de ce diocèse, les sœurs et vécu une assemblée riche de dialogue et d’écoute pour construire pas à pas et solidement demain…

Le retour à Brazzaville a permis aux deux membres du Conseil Général d’assister à la fin d’année à la Case Pierre Monnereau. Le défilé de mode pour les apprenantes couturières et coiffeuses est toujours un moment important avec la proclamation des résultats de l’année. Un beau moment de joie !

Ici au Congo, on peut sentir l’interculturel se vivre dans les attentions petites comme grandes : il a été célébré la fête nationale malgache le 26 juin dernier et aujourd’hui, 14 juillet, la fête nat’ française a eu aussi sa surprise. Les chants en lari, lingala, malgache et français savent aussi se mêler aux messes d’assemblée, ou dans la liturgie des heures.

Rendons grâce pour le travail de l’Esprit dans tous les cœurs… Merci de vos prières !

Le Conseil Général des soeurs

https://www.sacrescoeursmormaison.org/wp-content/uploads/2021/07/A-Kinkala-rencontre-des-associes.jpg
A Kinkala, rencontre des associés
https://www.sacrescoeursmormaison.org/wp-content/uploads/2021/07/Anniversaire-Doglanie-Novice.jpg
Anniversaire Doglanie, Novice
https://www.sacrescoeursmormaison.org/wp-content/uploads/2021/07/Assemblee-Kinkala-Bruna-abs.jpg
Assemblée Kinkala, Bruna abs
https://www.sacrescoeursmormaison.org/wp-content/uploads/2021/07/Assemblee-priante.jpg
Assemblée priante
https://www.sacrescoeursmormaison.org/wp-content/uploads/2021/07/Augustha-postulante-presente-sa-creation-comme-couturiere.jpg
Augustha, postulante, présente sa création comme couturière
https://www.sacrescoeursmormaison.org/wp-content/uploads/2021/07/DAnse-session-avec-Anne.jpg
Danse - session avec Anne
https://www.sacrescoeursmormaison.org/wp-content/uploads/2021/07/Differentes-cuissons.jpg
Différentes cuissons
https://www.sacrescoeursmormaison.org/wp-content/uploads/2021/07/En-stage-de-patisserie.jpg
En stage de pâtisserie
https://www.sacrescoeursmormaison.org/wp-content/uploads/2021/07/FetNat-France.jpg
Fêt'Nat' France
https://www.sacrescoeursmormaison.org/wp-content/uploads/2021/07/FetNat-Malgache.jpg
Fet'Nat Malgache
https://www.sacrescoeursmormaison.org/wp-content/uploads/2021/07/Fin-de-lannee-a-la-Case-pierre-Monnereau.jpg
Fin de l'année à la Case pierre Monnereau
https://www.sacrescoeursmormaison.org/wp-content/uploads/2021/07/Mercia-M.-Postulante.jpg
Mercia M. Postulante
https://www.sacrescoeursmormaison.org/wp-content/uploads/2021/07/Retraite-avec-Sr-martine.jpg
Retraite avec Sr Martine
https://www.sacrescoeursmormaison.org/wp-content/uploads/2021/07/Us-et-coutume-avec-Bruna.jpg
Us et coutume avec Bruna
https://www.sacrescoeursmormaison.org/wp-content/uploads/2021/07/Visite-a-Makelekele-avec-des-jeunes-aspirantes-et-Merci-B-postulante.jpg
Visite à Makelekele, avec des jeunes aspirantes et Merci B, postulante

Décoration en chevalier de l’ordre national, médailles du travail des enseignants et du personnel de l’école Notre Dame (Madagascar)

LA DECORATION DES ENSEIGNANTS : ICI EN MEDAILLES  D’ARGENT

Ils étaient 36 au total, Enseignants et Personnel de l’école Notre-Dame, ancien ou nouveau, qui ont reçu des médailles du travail: ARGENT ET BRONZE et du CHEVALIER DE L’ORDRE NATIONAL MALAGASY, le 02 juillet dernier dans la cour de l’école.

Le Chef du  district, les inspecteurs de travail, les militaires, les familles des décorés, le Père délégué de l’Evêque, le Père délégué de la DIDEC, et les élèves étaient venus nombreux pour honorer les efforts de nos collègues pendant plusieurs années. Il y en a certains qui ont 30 ans, 23 ans de service. Nous aurions dû distribuer toutes ces médailles en 2020, mais à cause du confinement, tout a été arrêté…

La simplicité et la joie ont ravivé tout le monde durant la fête.

Les écoles publiques vont faire leur rentrée le 1er septembre à Madagascar. Pour nous, ce serait le 13 septembre 2021.

D’ici là, bonnes vacances ! !!

Sr Carole