Au souffle de l’Esprit créateur…

Le 21 avril, environ 140 enfants sont arrivés à St Laurent sur Sèvre pour vivre l’Ecole de prière, une première expérience pour la plupart. Plusieurs dizaines d’adultes les avaient devancés pour installer tous les lieux. L’Esprit de service, d’entraide était déjà à l’œuvre dans les cœurs impatients.

Pour le niveau CE2, à plusieurs, nous avons imaginé pas à pas un décor sur la Création, puis accueilli et accompagné de jolies frimousses, témoins appelés à grandir dans la foi.

Célébrations adaptées autour de la lumière de la Parole de Dieu, partage en petite équipe, réalisations aidant à la prière (dizainier, icône sur verre de Saint François, dé pour la prière, mobile en origami, poteries et autres bricolages…), récréations et veillées (dont une avec un extrait du spectacle sur St François d’Assise qui se produira en novembre, à ne pas rater!) ont bien rythmé leurs journées et celles des animateurs. L’Esprit de louange s’est diffusé pendant les chants gestués. A l’oratoire, les enfants ont pu dialoguer dans le silence avec Dieu ou lire des vies de saints.

Emerveillement devant l’implication, la générosité vécues au service des enfants pour que ces 3 jours soient une expérience vivifiante (malgré l’absence regrettée de plusieurs responsables). Ecouter, guider, rassurer, consoler pour que chacun reparte paisible, heureux d’avoir surmonté son cafard…

Les enfants nous donnent de servir une proposition d’Eglise dynamisante. Ils sèment la joie et l’amitié. Ils ont soif de connaître Jésus et de participer. Le Seigneur se révèle dans leur attention à l’autre, l’Evangile gardé en mémoire, leurs réflexions : l’ancre d’un bateau rappelant à un enfant l’importance d’être ancré dans le Coeur de Dieu. Merveilles ! Merveilles ! Comme ils l’ont clamé avec enthousiasme !

N’hésitez pas à rejoindre cette aventure humaine et spirituelle, vous en sortirez édifiés !

Je rêve que les enfants puissent davantage rendre service et être acteurs en paroisse, il y a des talents insoupçonnés (dans mon équipe de 5 : une enfant ayant chanté un opéra, un autre qui dessine de façon incroyable, d’autres pouvant très bien lire ou faire la quête…). Quelle place leur offrir ?

Sr Isabelle Guyochet