NOUVELLES d’ABITIBI (Canada)

Hommage aux religieuses de l’Assomption (voisines de la Maison Provinciale du Canada -Amos)

Fin octobre, les dernières Sœurs de l’Assomption d’Amos sont parties demeurer à leur Maison Générale de Nicolet.  C’est avec tristesse que nous vivons cet exode de nos voisines et amies depuis notre implantation dans la ville épiscopale à la demande de Mgr Desmarais, premier évêque d’Amos.

À cette occasion un cadeau d’adieu a été offert ainsi qu’un hommage cordial sous forme de compliment.  Voici le texte de ce compliment.

Très Chères Sœurs,

Une merveilleuse page d’histoire et d’élan missionnaire se tourne en cet automne 2020.

Elle fut écrite à l’origine par quatre vaillantes fondatrices, arrivées à Amos le 27 septembre 1916 pour enraciner votre Congrégation en terre abitibienne.

Avec elles, et durant cent quatre ans, d’autres vaillantes ouvrières ont poursuivi les efforts d’implantation, les constructions, la fondation du Pensionnat, de l’École Ménagère, de l’École Normale, du Juvénat, et j’en oublie…

Le moment est venu de nous réjouir de la diversification rapide des matières académiques, de l’essor dans l’enseignement des arts et de la musique dans notre ville et dans la région toute entière.

Quelques-unes ont subi les déboires d’un incendie, la maladie, les changements administratifs, les déménagements… Cependant, au cours des ans, sous le patronage de la Vierge de l’Assomption, une belle histoire d’Amour s’est déployée graduellement aux diocèses d’Amos et de Rouyn-Noranda.

Aujourd’hui, nous laissons éclater nos chants d’Actions de Grâce pour plus d’un siècle de vivants témoignages et d’engagements missionnaires dans les diocèses concernés. Votre implication dans le développement de l’Abitibi et du Témiscamingue laisse une marque indélébile dans toutes les mémoires.

L’évocation du passé se veut un remède à la tristesse ressentie par l’évocation de votre départ, chères voisines et amies d’Amos depuis 60 ans… Car vous avez été celles qui, avec Marie, nous précédaient dans notre Mission ecclésiale en Abitibi. Quel beau modèle!  Immense merci!

Puisse votre route se poursuivre paisiblement et joyeusement dans votre nouveau milieu de vie. Nous garderons un vivant souvenir des liens qui nous unissent dans le respect et l’affection, sur les pas de Jésus.

Soyez heureuses !

Les Sœurs des Sacrés-Cœurs de Jésus et de Marie,

Par Marie-Paule Laflamme, sscc.

Date : 12 novembre 2020