Mobilisées en République Dominicaine contre le Coronavirus

Durant cette période de confinement à Santiago de los Caballeros, trois activités spécifiques ont pu être réalisées: accompagnement spirituel et psychologique… et une attention à 10 familles en situations vulnérables.

Cela a pu se vivre par des dons de rations alimentaires aux familles du centre éducatif dans lequel je travaille .Ces aliments sont apportés par le Ministère de l’Éducation.   Les accompagnements se sont passés, comme partout, de manière virtuelle.  Et la troisième forme d’aide concrète a été par des rencontres avec les mesures de prévention contre le virus très malin.

Sr Eurelice TAVERAS FRIAS

http://www.sacrescoeursmormaison.org/wp-content/uploads/2020/06/IMG-20200603-WA0002.jpg
http://www.sacrescoeursmormaison.org/wp-content/uploads/2020/06/IMG-20200603-WA0003.jpg
http://www.sacrescoeursmormaison.org/wp-content/uploads/2020/06/IMG-20200603-WA0004.jpg
http://www.sacrescoeursmormaison.org/wp-content/uploads/2020/06/IMG-20200603-WA0005.jpg
http://www.sacrescoeursmormaison.org/wp-content/uploads/2020/06/IMG-20200603-WA0000.jpg
http://www.sacrescoeursmormaison.org/wp-content/uploads/2020/06/IMG-20200603-WA0001.jpg

Sr Eurelice nous envoie une vidéo du groupe des religieux pour la pastorale vocationnelle. En espagnol, elle nous donne l’occasion pour certain.e.s de réviser cette langue et pour d’autres de voir par les images, que les religieux.ses sont très mobilisé.es pour sensibiliser la population et les jeunes aux gestes et principes de protection en cette période de pandémie. Une manière aussi de témoigner de l’amour de Dieu, autrement ! Sr Anne

« Laudato Si » déjà 5 ans !

Et Patrick Richard nous offre une nouvelle chanson enregistrée par un collectif d’amis. Elle  reprend le titre et le thème de l’encyclique du pape François.  C’est une manière de nous associer à l’humanité pour prendre soin de notre environnement et de nos relations.

Préoccupations que notre dernier Chapitre a mis clairement en évidence.

Patrick Richard nous dit que chacun n’a pas à défendre que 4m2 de la planète, mais toute la planète !

Sr Martine Chaillot

La communauté de Soanierana Yvongo participe au combat contre la pandémie covid-19

La communauté de Soanierana Yvongo a répondu à l’appel du gouvernement par le travail de Sœur Delphine, responsable du Centre du Promotion Féminine et des aspirantes. Madagascar n’est pas en au-dehors  de cette pandémie. Depuis le 22 mars, date du premier cas présent dans l’île, trois provinces parmi les six sont touchées actuellement (Antananarivo, Toliary et Toamasina). Depuis la présence du Covid-19 dans l’île, le gouvernement demande aux sociétés de textiles de fabriquer des masques, et même encourage tous ceux qui peuvent coudre. Le but c’est que tout le monde ait un masque.

Alors, nos sœurs de Soanierana Yvongo ont pu participer à cette demande grâce à l’aide d’une association AMM. qui a fourni 500 mètres de tissu. Les sœurs collaborent avec toutes les couturières du village. Le résultat est impressionnant : elles ont pu coudre plus de 10 000 masques. Après avoir partagé aux élèves de toutes les écoles, l’équipe (préfet, maires, prêtres, pasteurs, religieuses) ont distribué les masques le jour du marché et cherchent à sensibiliser population. Sur des photos vous verrez ce travail et leur engagement jusqu’à expliquer aux gens l’importance de le porter !

Bravo !

http://www.sacrescoeursmormaison.org/wp-content/uploads/2020/05/WhatsApp-Image-2020-05-25-at-14.07.24.jpeg
http://www.sacrescoeursmormaison.org/wp-content/uploads/2020/05/WhatsApp-Image-2020-05-25-at-14.07.27-1.jpeg
http://www.sacrescoeursmormaison.org/wp-content/uploads/2020/05/WhatsApp-Image-2020-05-25-at-14.07.27.jpeg
http://www.sacrescoeursmormaison.org/wp-content/uploads/2020/05/WhatsApp-Image-2020-05-25-at-14.09.32-1.jpeg
http://www.sacrescoeursmormaison.org/wp-content/uploads/2020/05/WhatsApp-Image-2020-05-25-at-14.09.32.jpeg
http://www.sacrescoeursmormaison.org/wp-content/uploads/2020/05/WhatsApp-Image-2020-05-25-at-14.30.01-1.jpeg
http://www.sacrescoeursmormaison.org/wp-content/uploads/2020/05/WhatsApp-Image-2020-05-25-at-14.30.01.jpeg
http://www.sacrescoeursmormaison.org/wp-content/uploads/2020/05/WhatsApp-Image-2020-05-25-at-14.31.39.jpeg

Sr Marie-Francine à partir des échos de Sr Delphine et Sr Blandine

Renouvellement de voeux temporaires Sr Aude

Sr Aude a renouvelé ses vœux temporaires dans la congrégation des Sœurs des Sacrés Cœurs le 13 mai 2020. Elle veut nous partager quelques mots de son expérience… Merci à elle !                                                                                           

Comme un enfant tient la main de son père,
Sans bien savoir où la route conduit,
Comme un enfant, chantant dans la lumière,
Chante aussi bien dans la nuit.
Me voici, Seigneur !
Me voici comme un enfant   2x

[…] Aujourd’hui, est un jour spécial dans l’histoire de mon aventure avec le Christ au sein de la Congrégation.

L’affermissement de mon pas à suivre le Christ par le renouvellement de mes vœux. C’est une étape qui m’invite à :

  • Une transformation de ma personne pour être à l’image de Jésus et de Marie pour donner le meilleur de ma personne aux autres en continuant la route déjà commencée. Suivre Jésus-Christ, n’est pas une route facile. […]
  • Rendre service avec joie, car la vie communautaire et l’accompagnement sont des moyens qui m’ont permis de retrouver la vitalité afin de m’ouvrir davantage à l’autre, au cœur de notre mission. Être proche des jeunes dans l’accompagnement des aspirantes et des élèves dans le service de l’éducation. Une expérience qui m’a beaucoup aidée à devenir plus responsable et à grandir en maturité.
  • Rencontrer Jésus-Christ par le travail et la communion aux autres en particulier dans les sessions inter juniorat, les récollections, les retraites m’ont beaucoup aidée à vivre ma mission dans l’espérance et la confiance. La prière personnelle, lectio divina, prière communautaire sont un appui, une force pour marcher avec Jésus-Christ.

Aujourd’hui, Dieu me fait signe d’avancer, à faire route avec Marie, à risquer mon oui aux imprévus de Dieu. […]

Je bénis le Seigneur de m’avoir conduite vers la Congrégation des soeurs des Sacrés Coeurs dans laquelle j’ai trouvé des sœurs qui, de près ou de loin, veillent sur ma croissance spirituelle et morale.

Je rends grâce au Seigneur d’avoir permis au Père Stanislas de l’Ordre de Saint-Dominique d’être témoin de mon engagement. […]

Je rends grâce au Seigneur pour toutes les marques de soutien, de confiance et de conseils que je reçois de mes parents biologiques, mes proches et tout le peuple de Dieu pour mieux vivre mon engagement avec fidélité.

Pour terminer, je veux inviter mes sœurs et mes petites sœurs (jeunes professes, novice et postulantes) à réciter cette prière avec moi. Nous sommes des filles du même Père dans la Congrégation des Sacrés – Cœurs de Jésus et de Marie et nous devons œuvrer pour que notre groupe au Congo, grandisse pour le bien de la mission, au service de Jésus-Christ.

Brazzaville, 13 mai 2020

Sœur Aude MILANDOU

Nous pourrons porter aussi la prière qu’elle a écrite pour les vocations.

PRIÈRE POUR LES JEUNES EN FORMATION

« Dieu tout puissant, toi qui es le début et la fin, source de tout bien, permets l’arrivée de nouveaux ouvriers dans ton champ pour un monde meilleur.

O Seigneur, quand tu appelles, tu donnes à chacun une grâce particulière de te suivre.

A nous, qui avons accepté ton appel avec un cœur joyeux et libre, répands en nous l’Esprit Saint, qu’il guide nos pas et nous inspire à être des bons modèles pour que les jeunes entendent ton appel.

Remplis-nous de tes sept dons[i], afin que nous agissions sous ton inspiration.

Parle-nous dans le cœur à cœur, en éclairant notre intelligence humaine et spirituelle.

Que Marie, Reine d’Espérance, nous aide à rallumer la flamme de l’espérance, en suscitant le désir de vocation aux jeunes.

Fortifie Seigneur, ceux que tu appelles à ton service par l’engagement à la vie consacrée, pour qu’ils puissent faire naître dans le cœur des Hommes ton Amour, ta Paix et ta Sagesse dans le monde. »[ii]

Amen !

[i] Crainte de Seigneur, piété, de science, de force, de conseil, d’intelligence et de sagesse.

[ii] Sœur Aude MILANDOU, Sœurs des Sacrés – Cœurs de Jésus et de Marie_29 avril 2020.

La fierté des postulantes de Mahajanga !

La récolte du riz est presque bonne  cette année, à Madagascar malgré l’inondation du début de l’année. Les jeunes en formation au postulat ont ainsi bien travaillé. Elles sont contentes de nous partager leur fruit du travail.  Avec un emploi du temps bien chargé, elles ont eu le temps pour planter leur ration de l’année.

Francine, la responsable du postulat à Madagascar

 

La fête du Vénérable Père Monnereau en temps de pandémie

Ce 26 avril 2020, la Communauté d’Amos et Sr Huguette Dupuis, avons pieusement célébré l’anniversaire du décès de notre bien-aimé Fondateur, l’abbé Pierre Monnereau.

La distanciation étant en usage à la demande des autorités civiles, nous n’avons pu accueillir un prêtre et vivre une célébration eucharistique en notre chapelle.  Heureusement, la télévision nous a permis de cheminer avec les Disciples d’Emmaüs en compagnie de Jésus et de recevoir son Pain de Vie.

Habituellement, nous accueillons nos Membres Associés pour cet anniversaire cher à nos cœurs.  Ils nous étaient présents quoique invisibles cette année…

Le repas du midi fut chaleureux, même si nous avons gardé nos distances à la salle à manger comme nous faisons tous les jours. De jolies fleurs ornaient les tables.

En fin d’après-midi, en union avec toute la Congrégation, nous avons prié des Vêpres à saveur Monnereau devant un décor de circonstance.  Je joins une copie de la célébration pour les personnes intéressées.

Bref, la pandémie n’a pas eu le dernier mot en ce 26 avril 2020 !

>> télécharger les vêpres du 26 avril 2020

Marie-Paule Laflamme, sscc. Amos.

Une petite rentrée à l’école Notre Dame de Majunga

La terminale et les troisièmes sont de nouveau à l’école depuis mercredi dernier. Tout le monde y était sauf quelques-uns. Le premier jour, chacun parait « timide ». Comme ils étaient seuls au monde dans cette grande cour de l’école Notre-Dame. C’était assez amusant de les voir. Ils n’osaient pas encore crier ou bavarder comme d’habitude.

Nous avons mis à leur disposition des kits qui venaient du ministère de l’éducation : les caches-bouches (masques), les désinfectants pour nettoyer les salles de classes, les savons pour laver les mains. Pour l’école, nous avons mis quatre fontaines d’eau devant le portail, deux thermomètres pour vérifier leur température. Chacun a son tour pour le nettoyage.

Après le lavage des mains et le prélèvement de la température, nous leur avons donné encore quelques directives avant de commencer les cours.

Ils seront 25 seulement dans une salle de classe. Chacun a deux masques lavables. Enfin, ils aiment bien les mettre. Nous n’avons pas eu de problèmes pour la distribution dans des salles. Par contre, les professeurs sont obligés de dresser un autre emploi du temps car les jeunes n’étudient que le matin et ce, pour plusieurs salles de classes.

Nous attendons impatiemment les septièmes années lundi prochain. Nous n’avons pas eu encore leurs masques. En tout cas, tout le monde est prêt pour la « petite rentrée ». Il n’y aura pas de changement pour les dates des examens a annoncé la ministre.

Sr Carole S

Pâques 2020

Avez-vous vu celui que l’on appelle le covid-19 ?
Quelqu’un a-t-il pu mettre la main sur lui ?
Il paraît qu’il s’agit d’un virus, des chercheurs affirment l’avoir identifié .
Certains ont même été touchés par lui sans savoir où ils l’avaient rencontré .
*******************
Il y a deux mille ans, des femmes aussi ont cherché Celui qu’elles avaient rencontré .
Désespérées devant le tombeau vide, elles ont cru les paroles du jardinier .
Elles ont même osé proclamer qu’Il était vivant, ressuscité .
Pourquoi croire à une réalité sans avoir vu et entendu ?
******************
Si aujourd’hui nous croyons en la parole des chercheurs,
à l’expérience de ceux qui ont été percutés dans leur chair,
en ce virus qui peut donner la mort,
Pourquoi refuser de croire en ceux qui ont témoigné ?
en celles et ceux dont la vie a éte bouleversée par la rencontre ?
En Celui qui veut donner sa Paix et sa Joie ?
Laissons l’Esprit de Celui qui a donné sa vie pour nous,
nous rejoindre au plus profond de nous-même,
et nous enseigner le chemin du service et de l’ Amour !
Joyeuses fêtes Pascales ! Christ est Ressuscité ! Alléluia !

Monique Rousseau, Laïque Associée des soeurs des Sacrés Coeurs

Un bonjour fraternel de Montsalvy…

En ce dimanche de la Miséricorde, nous venons vous rejoindre. Nous sommes  dans le «confinement»  comme  vous toutes, tous. Comment le vivons-nous ? Notre vie est toute ordinaire, comme par le passé. Le temps des visites supprimées est rempli par les lectures, la prière, le repos…  relecture d’un livre sur le P. Monnereau.

Nous varions nos activités, au cours de la semaine : cuisine, tricot, ménage, couture, bricolage ….

Grâce à la chaîne KTO,  Thérèse commence sa journée par la messe du Pape à 7h . J’attends celle de Lourdes, à 10h.

Nous avons apprécié les programmes très riches spirituellement de la Semaine Sainte qui nous ont aidées à prier et à vivre en communion, en Église, avec vous tous, avec nos paroisses…  et le monde.

Nous remercions nos responsables des Conseils général et provincial de leur attention, de leur soutien téléphonique… de l’envoi des homélies, des informations…

Nous correspondons, par téléphone, avec les personnes que nous visitions, celles avec lesquelles nous sommes plus engagées , celles qui vivent un deuil, la solitude… Nous avons aussi la joie de recevoir des appels des différentes zones de la paroisse et nous entendons : «Comment allez-vous ? Avez-vous besoin ?»

Notre curé nous appelle presque chaque jour, pour prendre des nouvelles et rester en lien avec nous… Il nous informe des décisions diocésaines, des décès, … Il envoie son homélie du dimanche par internet, avec possibilité de la diffuser largement, …  même au loin.

Pour rester en forme et prendre l’air (1h par jour ), Thérèse va au jardin… Aujourd’hui, elle se réjouit : il pleut ! Je m’occupe autrement en confectionnant des masques pour quelques personnes.

Nous pensons aussi aux résidents de la maison de retraite qui avaient notre visite chaque semaine. Pour Pâques, Thérèse a envoyé un message à celles et ceux qu’elle contactait régulièrement et moi, j’ai  réalisé une carte  pour tout le personnel… et les 102 résidents.

Les catéchistes nous contactent également. Elles sont restées en lien avec les enfants du KT, par l’envoi des évangiles des dimanches de carême, de Pâques, en leur proposant des activités ludiques… Elles m’ont demandé des idées, ce que je pensais sur le choix des textes, des dessins… (j’ai donné ce que je possédais). Elles m’ont envoyé, par internet, tout ce qu’elles ont transmis aux enfants. Je me sens impliquée, avec elles, dans ce service de catéchèse. (Elles me donnent une place)

Durant ce temps de confinement, Thérèse n’a pas eu la possibilité de se déplacer pour participer aux obsèques de son frère Bernard, à Maché. Nous confions au Seigneur toutes les familles qui vivent un deuil, en ce moment.

Nous vous sommes unies, chaque jour, par la prière… en particulier à l’office des Laudes et des Vêpres .

Vivons dans la joie de Pâques : «Le CHRIST est Ressuscité »

                                                  Soeurs Andrée et Thérèse, Communauté de Montsalvy (France)

LA JOIE D’AMBOROVY…

Nous sommes très heureuses de partager avec vous, vous qui regardez le site des sœurs des Sacrés-Cœurs Cette bonne nouvelle que le riz que nous avons planté au mois de janvier est bon à récolter !

Nous profitons ce moment de confinement où nous ne pouvons pas accueillir des personnes à la maison d’accueil pour couper le riz.

Nous pouvons dire que la récolte est bonne, grâce à Dieu et à la pluie qu’il a donnée cette année. Les jeunes universitaires qui nous ont aidées au repiquage ne peuvent pas venir partager la joie de la récolte. Un ouvrier logeant dans l’enceinte d’Amborovy peut continuer son travail et c’est lui qui est là avec nous. (photo)

Nous avons de la chance d’avoir cette récolte, nous avons un peu de riz pour quelques mois. Actuellement, à cause du confinement, il y a des familles qui souffrent du manque de beaucoup de choses. Nous avons espéré le déconfinement mais on est encore reparti à rester à la maison jusqu’à nouvel ordre. Samedi dernier, il y a eu encore 3 nouveaux cas.

Pour le moment on ne parle pas de cas de contamination à Mahajanga mais nous faisons attention. Notre grande cour est fermée au public. Nous avons de l’espace pour nous mettre à l’aise.

La communauté de Notre-Dame du Bon accueil à Amborovy