Rentrée des classes au Congo !

Lundi 12  octobre, c’était la rentrée des classes dans notre pays. Depuis hier matin, les routes, rues et avenues ont été embellies par la présence des enfants et jeunes qui reprennent le chemin de l’école. C’était la joie pour certains et des pleurs pour d’autres, surtout ceux qui débutent…

A l’école Angélique Massé, tout le personnel était présent. Nous notons la présence de certains parents accompagnant leurs enfants. Nous avons accueilli 339 enfants sur 364 attendus. Avec ces photos et ces observations, la rentrée des classes a été une réussite.

Les inscriptions et réinscriptions se poursuivent. Aujourd’hui, nous sommes à 501. Nous espérons avoir plus d’élèves que l’an dernier.

A cause de la pandémie, avec le respect des mesures sanitaires, le ministère de l’enseignement a demandé de réduire les effectifs dans les classes à 40 et 50 apprenants. Cette décision a des conséquences, car dans certaines écoles publiques par manque d’infrastructures et de personnel enseignant actif, les effectifs sont pléthoriques, soit 100 à 200 élèves dans les classes. Tenant compte de cela, les écoles qui ont des grands effectifs, comme à Brazzaville et à Pointe – Noire fonctionneront de manière rotative, 3 jours sur 6 dans la semaine: de lundi à samedi. Cela ne favorise pas de bonnes conditions d’apprentissage et certains parents inscrivent leurs enfants dans les écoles privées ou de confession religieuse où les effectifs sont réduits. Comme à l’école Angélique Massé, nous pouvons accueillir jusqu’à 1000 élèves en deux vagues. Donc nous continuons les inscriptions et nous allons fonctionner normalement et dans les normes.

Que la Vierge Marie, notre protectrice, nous accompagne et nous assiste dans tout au long de l’année scolaire. Nous pouvons aussi compter sur vos prières.

De tout cœur,

Soeur Edith Mavouala (Brazzaville, Congo)

Date : 16 octobre 2020