Regard sur le Mouvement des gilets jaunes…

Regard sur le Mouvement des gilets jaunes en vue d’une rencontre avec les soeurs qui vivent en quartiers populaires

Au début, je ne me suis pas bien rendue compte de l’importance de de mouvement.

Puis j’ai été étonnée de la réaction des automobilistes qui sympathisaient, qui mettaient le gilet jaune en évidence, bien que certains le mettaient seulement pour passer plus facilement aux ronds-points.

J’ai pris conscience du mécontentement de beaucoup de gens.

J’ai apprécié, ou plutôt admiré, les petits maires qui entraient dans le jeu et qui ont trouvé un moyen pour que les gens puissent s’exprimer sans avoir recours à la violence.

J’ai admiré la ténacité des gilets jaunes  mais maintenant, je voudrais qu’ils arrêtent leur mouvement tout en sachant rester en éveil de ce qui va se construire maintenant après toutes les propositions qui ont été faites.

Comme beaucoup, j’ai déploré la violence, Je ne suis pas d’accord qu’on s’attaque aux forces de l’ordre qui ne sont que de simples citoyens comme nous et qui ne font que leur travail !

Et puis, il y a aussi les commerçants qui ont été victimes de la violence des casseurs.

J’ai regretté le long silence du président de la République qui a pu être considéré comme du mépris. Je ne suis pas capable de discerner le bien fondé des mesures prises mais j’apprécie le désir de faire participer les citoyens à la vie du pays. Pour l’ISF, il y a sûrement quelque chose à chercher mais il est évident qu’il faut éviter que les riches se réfugient à l’étranger pour ne pas payer d’impôts.

En quoi cet événement est-il une chance ?

L’article du 28 Décembre de Jean Marc Ferry dans le journal « La Croix » me semble intéressant car il montre les objectifs qui sont susceptibles d’être atteints , et qui correspondent à mes aspirations:

  • combattre les inégalités en passant par une fiscalité plus juste.
  • réduire la fracture territoriale (privilège des métropoles ; appauvrissement des villages ruraux)
  • retisser du lien social (solidarité, fraternité, citoyenneté = famille…)
  • revivifier la démocratie par un grand débat national portant sur 4 questions qui devraient aboutir à un renouveau de la nation.

Ces questions :

  • Comment mieux accompagner les français dans leur vie quotidienne pour se loger, se déplacer, se chauffer ?
  • Comment rendre notre fiscalité plus juste, plus efficace, plus compétitive et plus lisible ?
  • Comment faire évoluer la pratique de la démocratie et de la citoyenneté ?
  • Comment faire évoluer l’organisation de l’Etat et des services publics pour les rendre plus proches des français et plus efficaces ?

Le président lui-même semble avoir pris conscience de la difficulté de vivre pour beaucoup de citoyens et il « avoue » s’être trompé de cible . Il descend un peu de son piédestal.

Date : 21 janvier 2019