Résidence l’Issoire

L’Issoire, ce joli nom qui fait lever des sourcils interrogatifs, c’est celui de la rivière qui coule à Mormaison tout près de la Maison mère des sœurs des Sacrés-Cœurs. C’est donc tout naturellement celui que les sœurs ont choisi de donner à leur nouvelle résidence de personnes âgées. Un bâtiment flambant neuf inauguré et béni ce vendredi 10 mai. Inauguration, en présence d’Yves Auvinet, Président du Conseil départemental et de nombreux autres représentants des collectivités territoriales, des administrations sanitaires et sociales, de sœurs et de résidents

Dans son discours sœur Nadia Brianceau, Provinciale de France(1), a retracé l’histoire de la Congrégation des sœurs des Sacrés-Cœurs et sa tradition d’accueil dans laquelle s’inscrit tout naturellement ce projet de résidence ouverte à des laïcs. Suite à une décision du Département et de l’Agence Régionale de Santé, la Congrégation a dû réorganiser la prise en charge des sœurs âgées. Un bâtiment devenu libre mais vétuste a pu être reconstruit et aménagé en résidence autonomie. L’originalité du projet est que ce bâtiment de 4 étages accueille des sœurs mais également des laïcs. En plus des sœurs, sept personnes se sont installées à la résidence l’Issoire depuis son ouverture en janvier dernier.

La présence d’une communauté religieuse, le soutien de la prière, le climat fraternel, les propositions diverses, la sécurité qu’offre la présence d’un personnel qualifié sont la particularité que cherchent et apprécient les résidents qui gardent toute leur liberté et la possibilité de recevoir famille et amis. Le prix de pension, calculé au plus juste, reste modique afin de favoriser l’accueil de personnes aux revenus modestes.

Monsieur Yves Auvinet, « heureux d’être là ce soir« , a souligné que cette résidence pérennise la présence des sœurs de Mormaison en Vendée et dans le monde et poursuit leur tradition d’accueil. Il a remercié la Congrégation pour l’accueil de la fermeture de cet EHPAD afin de permettre un redéploiement des lits ailleurs.

Cette inauguration a été marquée par un geste symbolique : la plantation d’un magnolia. Le premier arbre à offrir ses fleurs au printemps nous explique Monsieur Eric Mahot, directeur de la résidence l’Issoire, symbole, pour la Congrégation, d’un lieu où l’on cultive la vie jusqu’au bout. Et chacun a pu y aller de sa pelletée de terre au pied du magnolia.

L’abbé Jean Bondu, vicaire général, délégué par Mgr François Jacolin empêché, a béni ce nouveau lieu de vie ainsi que les résidents et visiteurs présents ce soir.

Une nouvelle forme de présence au monde nous est offerte en vivant le grand âge avec des laïcs, qu’ils soient résidents ou personnel à notre service. Quel que soit l’âge continuer à être témoin de l’amour de Jésus-Christ pour chacun. Missionnaire jusqu’au bout !

Sœur Emmanuelle BERTHO

(1) Provinciale de France = responsable des sœurs de la Congrégation en France

D’autres photos ici : https://photos.app.goo.gl/ZK1    gMZty5EGyEYCX9

Date : 13 mai 2019