Congrès Mission 2019

    Thérèsine et moi avons eu la grâce de participer au Congrès Mission organisé par Annuncio à Paris du 27 au 29 Septembre 2019. Nous étions 15 de la Nièvre en comptant notre évêque Thierry Brac de la Perrière et notre nouveau curé  P. Sébastien Courault qui ont participé à « la journée prêtres » toute la journée le 27 Septembre.

Ce congrès fut réconfortant. Il nous redonne de l’Espérance. La vitalité de l’Eglise est manifeste. Des milliers de personnes rassemblées pour l’Eucharistie de samedi et de dimanche dans l’église St Sulpice ! Impressionnant ! 10 évêques, 300 prêtres ! Une prière fraternelle a été faite par l’assemblée pour eux tous rassemblés dans la nef à la fin de la messe de samedi.

Impossible de rendre compte de la richesse vécue !

Nous avons participé à deux tables rondes :

Faut-il être au top (performant) pour évangéliser ? 

Avec Florence, Abbé Pierre Amar et Jean Guilhem Xerri et animée par Xavier Accart de la revue Prier

C’est au cœur de notre vulnérabilité, de notre fragilité, de notre péché même quand il est reconnu et avoué, que le Seigneur nous rejoint, que l’Esprit Saint peut agir. Cela rappelle St Paul : « C’est quand je suis faible que le Seigneur est fort ! ». Jésus n’a-t-il pas sauvé le monde quand il avait les pieds et les mains liés sur le bois de la croix ?

Le témoignage du P. Pierre Amar en était l’illustration parfaite. Prêtre travaillant à 200%, il a été réduit à 0 % à cause d’un accident, et c’est dans cette situation désespérée qu’il a vraiment rencontré le Seigneur. Sa mission est devenue autre. Il a découvert la compassion du Christ pour lui-même.

Le service du pauvre doit-il être accompagné d’une parole pour être missionnaire ?

Avec Etienne Villemain (Fratello), Natalia Trouiller (médecin en prison qui fait régulièrement des maraudes la nuit) et Mélanie Duflot (Anuncio, écrivain-journaliste). Les participants ont également été invités à dire leur expérience et les témoignages étaient tous très forts.

Je dis que j’ai vu un saint. Etienne, marié et père de famille, m’a impressionnée. Il va jusqu’à faire entrer chez lui des hommes de la rue mal en point. Un jour, il s’est mis à genoux pour déchausser un homme qui ne pouvait pas le faire lui-même… On peut deviner tout le reste. Il a vraiment eu conscience que le Christ agissait à travers lui. Un autre jour, il dit à un homme qui souffrait de ne pas avoir cuisiné depuis des années : « Ouvre le frigidaire et cuisine ce qui te plaît ! » etc…

Proposition de 150 ateliers de 50 mn chacun concernant les paroisses, l’annonce, la société, l’espace public, la culture, la famille, le travail, la jeunesse en mission, la ruralité.

Nous avons pu participer à 3 d’entre eux.

            Quelles actions missionnaires toutes simples mais efficaces pour commencer ? Avec le P. René Luc qui aime beaucoup les paraboles et 6 jeunes de CapMissio qui ont témoigné de leur année à l’Ecole de mission de Montpellier qui accueille des personnes de 18 à 26 ans.

                Comment être missionnaire toute ma vie quel que soit mon état de vie ? Avec deux

femmes consacrées, l’une dans la communauté Shalom de Lyon et l’autre dans celle de Alleluia du Brésil.

             Pour le 3e atelier nous avons choisi  la veillée de prière à N.D des Champs.

Un témoignage a eu beaucoup de succès : celui de frère Abiel habillé en vrai moine, « encapuchonné » qui fait le tour des Eglises au Moyen Orient : Jérusalem, Antioche, Turquie, Egypte… beaucoup d’histoires vécues drôles pour illustrer ses propos ! Et il a terminé par une prière : « Eglise de France, tu es noire mais belle … »

La louange et l’adoration du St Sacrement ont soutenu tout le Congrès. Un peu partout, des prêtres étaient disponibles pour le Sacrement de Pénitence.

 Allez annoncer le Christ à tous ceux qui sont en attente, souvent sans le savoir !

Que l’Esprit Saint nous donne les mots qui puissent les toucher

et leur redonner Espérance !

 Sœur Chantal Lebouteiller

Date : 03 octobre 2019