Une pierre pour Madagascar

Marylise, Patrick Berroy et leurs filles Sara et Lou habitent Paris 12e et sont amis des soeurs de la communauté située avenue Michel Bizot. Ils ont fondé l’association « Une pierre pour Madagascar » afin d’aider l’école de Fianarantsoa où Sr Andréa est directrice. Ils en reviennent et nous partagent les joies de leur voyage.

C’est avec le cœur rempli de joie et pleins d’images dans la tête et dans notre ordinateur que nous rentrons d’un périple de 18 jours à Madagascar.

Nous avons d’abord été reçus à la communauté de Fianarantsoa où Soeur Andréa nous a présenté l’école maternelle primaire et collège qu’elle dirige et que nous soutenons avec notre association. Au petit déjeuner, la gelée de fruits de Soeur Léoncine, infirmière au dispensaire, ouvrait des journées bien rythmées.

La fête de fin d’année de l’école a commencé par une messe, présidée par Mgr Fulgence, pleine de joie et de louanges. Il a souligné l’engagement des Sœurs dans l’éducation des enfants malgaches.

Nous avons pu rencontrer les enfants parrainés et leur parents, mais aussi discuter de futurs projets de construction.

Lors du long voyage de Fianarantsoa à Mahajanga nous sommes passés par les communautés de Tana, Maevatanana et plusieurs lieux où sont présentes les sœurs à Mahajanga (dispensaire, maison des aînés, l’école Notre Dame, Notre Dame des Flots).

Les temps de prière qui ont jalonné notre voyage nous ont permis de nous ressourcer.

Nous avons été très surpris par le contraste de ce peuple qui cuisine au charbon, extrêmement pauvre et qui, le dimanche pour la messe avec leurs plus beaux vêtements et leurs plus belles chaussures, sont porté par une foi joyeuse.

Nous rendons grâce aux « sœurs double cœurs » pour leur dévouement.

Ce voyage a été, sans doute, le plus incroyable de toute ma vie jusqu’à présent. Tous ces gens et ces regards croisés, tous ces moments de vies partagés, toutes ces personnes rencontrées et malheureusement toute la pauvreté que j’ai pu observer resteront gravés dans ma mémoire! Chaque jour, nous avons soit découvert soit rencontré quelqu’un ou quelque chose de spécial. Ces 18 jours ont donc été rythmés de moments absolument géniaux. Une des choses que j’ai le plus apprécié a été le fait de passer le séjour accompagné de Sœur Andréa et plus généralement de la congrégation des sœurs des Sacrés Cœurs de Jésus et Marie. En effet, ce détail a donné une autre perspective à notre voyage humanitaire avec notre association Une Pierre Pour Madagascar, une perspective nous empêchant de centrer notre voyage uniquement sur l’école ; comme par exemple la rencontre avec l’archevêque, avec les sœurs dans les différentes villes visitées, les messes malgaches ou encore plein d’autres choses ! Même si un petit paragraphe comme celui-ci ne peut évidemment pas résumer presque trois semaines de découvertes renversantes, je souhaite également à travers ce texte, remercier les sœurs pour leur accueil.

Lou (16 ans)

Date : 09 juillet 2019