La vie de la communauté Notre Dame à Mormaison

Qu’est-ce qui peut bien se passer d’intéressant chez nous ?…

Et bien ! Il faut croire que notre communauté est accueillante -oserais-je dire « attrayante » ?- malgré notre moyenne d’âge « avancée »…

Nous avons la chance d’accueillir, assez souvent, des sœurs qui ont besoin d’un temps de repos, de convalescence, après une maladie, une intervention, une chute… Elles viennent pour deux semaines, un mois, deux mois, jusqu’à leur rétablissement.

Pour nous, c’est un petit « courant d’air » frais.

Mais d’autres arrivent pour « demeurer » avec nous. C’est le cas de deux sœurs courageuses, qui ont quitté leur belle ville de Fontenay, pour débarquer dans ce trou perdu de Mormaison, le 10 janvier :

Soeur Madeleine DEMINIER (ci-contre à gauche), qui connaissait déjà la maison, ayant effectué un séjour, il y a 2 ans.

Sœur Marie-Geneviève GEOFFROY (ci-contre à droite), qui arrive elle,  en « terre inconnue ».

Et puis,  une troisième, Sœur Louis-Marie ROUSSEAU (ci-contre à gauche), qui vient, quant à elle, pour se « consolider » après une intervention  de la hanche.

Nous sommes touchées par ce bel acte d’abandon, de disponibilité de leur part ! Il en faut pour quitter un lieu connu et aimé depuis si longtemps, et sauter dans l’inconnu ; et de plus, quand on entre en EHPAD.

Ils ne sont pas toujours faciles à lire les signes de Dieu !

Evidemment, tout est nouveau pour elles; on s’égare dans les couloirs, on ne sait pas trop où aller, on s’ennuie…

Tout un temps d’adaptation est nécessaire,  de connaissance des autres, des habitudes de la maison, des horaires, de tant de choses nouvelles à découvrir, à assimiler…

À nous de faciliter cette adaptation, autant que possible, pour qu’elles se sentent bien parmi nous… « heureuses ».

Soyez les bienvenues Sœurs Madeleine, Marie-Geneviève, Louis-Marie !

Encore un peu de temps, et les roses vont fleurir dans le parc !

Sr Gaby Rézeau

Date : 28 janvier 2019