Une semaine de vacances à Bourgenay

Bourgenay est un très beau site, tout près de l’océan . Ce nom évoque une grande propriété : « La Solitude », avec une chapelle et un  « château » qui ont toute une histoire, un lieu de pèlerinage à Notre-Dame et une maison de repos pour les sœurs des Sacrés-Coeurs ou d’autres congrégations, et aussi pour des amis laïcs. L’ensemble est situé dans un parc avec des arbres où se cachent des écureuils, au bord d’un lac d’où viennent des canards, parfois un ragondin… ; sur l’autre rive du lac, le village « Pierres et Vacances » très animé en été…..

La semaine du 10 au 17 juin, aussitôt la fête de la clôture de l’année jubilaire du bicentenaire de la congrégation, a été particulièrement mouvementée. Ont été hébergés par la communauté des sœurs, pour un séjour de trois à dix jours : six associés ou amis (dont un prêtre) « dominicains » : venant de République Dominicaine et parlant espagnol ; deux canadiennes du Québec, avec leur accent typique ; une dame vendéenne et sa sœur religieuse en communauté à Etampes ; deux lycéennes de la Roche s/Yon venues faire des révisions de bac, accompagnées par une animatrice, puis visitées par deux responsables de l’aumônerie ; cinq sœurs des Sacrés-Coeurs de différentes communautés.

Tout ce monde-là se retrouvait aux repas, festifs parfois, se prolongeant souvent, avec des conversations sur des sujets très variés, échanges riches avec éclats de voix ou de rire !Le tout se terminait par un minimum de participation au rangement de la salle à manger. Il y avait aussi dans l’enclos des allées et venues ponctuelles : des visites de la chapelle, un concert donné par une chorale locale, une eucharistie en espagnol, et une autre avec comme concélébrant un archevêque émérite, des participants à la prière des sœurs, des visites reçues, des touristes qui passent… Entre temps, les vacancières organisaient leur séjour selon les goûts et les possibilités de chacune, seules ou en groupes : repos, prière, promenades à pied ou en voiture, lecture, jeux de société, télévision….

Dimanche 17 juin, jour de départ pour un certain nombre, celles qui avaient la chance de rester ont participé à la messe inter-paroissiale à Jard ; l’église était pleine. Puis le repas a été pris en commun avec les sœurs de la communauté qui sont très accueillantes et auront besoin de vacances, elles aussi.

Le lendemain commencera une autre semaine, riche de nouvelles rencontres, de nouvelles surprises, avec l’arrivée de sœurs de la  «  Providence de la Pommeraye ». Si vous en avez la possibilité , n’hésitez pas à venir en vacances, vous aussi, à « La Solitude de Bourgenay » ; vous ne le regretterez pas !

 

Sr Marie-Thérèse Gantier

 

Date : 27 juin 2018