Vacances autrement… pour la Mission Universelle

A la demande de Anne Deloy, animatrice de la Coopération Missionnaire et responsable de l’Espace Mission à Lourdes, Sr Thérèsine et moi avons tenu un stand OPM (Oeuvres Pontificales Missionnaires) à Paray le Monial pour faire connaître la Mission Universelle. Ce stand se situe au rez de chaussée de Radio Espérance qui le met à notre disposition du  7 Juillet au 21 Août 2017. Il est situé près de la chapelle des apparitions et de la basilique. Le stand est tenu par équipe de deux personnes. Pour nous, nous y étions présentes du 6 au 11 Août.

Films, jeux pour enfants, exposition permettent de faire une petite animation. Deux grands panneaux  représentent les différents continents avec des visages et des paroles: « Vous serez mes témoins jusqu’aux extrémités de la terre » « Coopérons à la Mission universelle de l’Eglise » « Tous les croyants étaient unis et mettaient tout en commun » « La Charité est l’âme de la Mission » (Benoît XVI).

Différents objets marqués des armoiries de Vatican sont à vendre: casquettes, bobs, pulls, parapluies, livres, crayons, jeu missionnaire… Dehors, un présentoir de tracts sur les OPM et sur l’Enfance Missionnaire!

L’été, la Communauté de l’Emmanuel organise différentes sessions. Nous  étions au stand pendant celle des familles. Jamais nous n’avions vu défiler autant de familles entières, du plus petit en poussette au plus grand ado. Est-ce l’avenir de l’Église?

Nous proposions des tracts aux passants et les invitions à rentrer pour visiter notre stand; parfois ils posaient des questions. Nous les sentions toujours pressés, alors, il fallait aller à l’essentiel de l’évangélisation! Certains venaient seulement pour acheter des objets aperçus dans la vitrine.

Dans une corbeille, dehors, étaient à leur disposition des images des dernières Semaines Missionnaires Mondiales et de Pauline Jaricot avec une prière de demande pour sa béatification . Celles-ci avaient beaucoup de succès!

Aux enfants, nous proposions des coloriages et des planches pour fabriquer chez eux un pousse-pousse missionnaire ou une tirelire, avec le dépliant « Je deviens un enfant missionnaire ». Les enfants étaient heureux de recevoir ballons,  bonbons, calendriers et petits livres de Pauline.

Certaines personnes prenaient le temps de venir s’asseoir pour discuter … ou exprimer leur détresse;  nous avons même sympathisé avec quelques-unes.

 Sr Chantal Lebouteiller

Date : 21 septembre 2017