*Spiritualité

Sœurs des Sacrés Cœurs de Jésus et de Marie, nous sommes communément appelées « sœurs de Mormaison  » et pourtant nous sommes nées aux Brouzils (à la maison des Aires). En 1839, sous la pression de personnalités locales influentes, le Père Monnereau devra laisser partir à Mormaison la supérieure générale et son Conseil.

Cette manière de nous appeler dit un élément important de notre spiritualité :

-nous sommes nées d’une terre, dans une Église locale, au cœur d’une paroisse où nous nous enracinons. C’est là que nous voulons semer la Bonne Nouvelle, manifester la bonté, la tendresse de Celui qui nous aime le premier.

Notre nom, Sœurs des Sacrés Cœurs de Jésus et de Marie, exprime notre spiritualité.

Spiritualité : c’est une expérience de ce que l’Esprit
fait en une personne. Cette expérience la touche au point que toute sa
vie, pensées, gestes, sentiments en seront baignés, imprimés.

Depuis le Jour du Cœur transpercé sur la croix, le Cœur de Jésus ne cesse d’attirer à Lui des hommes et des femmes pour être son cœur, son regard, ses mains, ses pieds…
De nombreuses congrégations vivent de la spiritualité du Cœur de Jésus. Plusieurs ont fusionné avec nous. Elles vivaient aussi cette proximité là où elles étaient implantées, prenant soin des personnes : de leur corps, de leur intelligence et de leur cœur.

  • La Congrégation de Jésus et de Marie de la Bucaille à Cherbourg en 1974
  • La Congrégation du Sacré Cœur de Coutances en 1996
  • La Congrégation des Petites Sœurs des Malades de Mauriac en 1999
  • La Congrégation des Sœurs de l’Union Chrétienne de Fontenay-le-Comte en 2011

Pour en savoir plus…

Un même esprit apostolique et spirituel animait chacun des fondateurs.

Le grand fleuve jailli du Cœur du Christ recueille sur son parcours les rivières qui portent la glaise de tous nos terrains et continue de les fertiliser.

Marie, c’est la mère de Jésus et la première des disciples.

Nous voulons vivre ces deux dimensions :

  • Mettre Jésus au monde
  • Et faire tout ce qu’il nous dira

Marie et Jésus « vivaient d’un seul cœur et d’une seule âme ». Le père Monnereau nous disait de ne jamais les séparer.

Notre insigne :

GIF - 28.6 ko

Une croix  : Suivre Jésus c’est ouvrir les bras comme Lui.

Deux cœurs : Le cœur de Jésus et le cœur de Marie, deux cœurs ouverts.

Un feu : Celui que Jésus est venu apporter sur la terre pour se transmettre comme une flamme jusqu’à ce que règne la civilisation de l’Amour.