Le Centre spirituel Pierre Monnereau, au temps du COVID-19

Un grand silence ! comme celui d’une retraite  spirituelle, où l’Esprit saint  rejoint chaque personne dans ses profondeurs !

Pas de voitures dans l’allée, pas de jeux d’enfants dans le parc, chambres , cuisines et salles à manger vides…  Seules, trois personnes circulent : sœurs Marie-Jeanne, Louise et Jacqueline.  Les journées sont moins bousculées, laissant libre champ à la lecture, aux visites à domicile via internet. Mettre de l’ordre dans les placards, profiter du beau temps  pour accorder les plantes à l’heure printanière… Manière d’ anticiper sur  « l’après » proche ou lointain !

Pour le préparer, rien de meilleur que de vivre aujourd’hui, ici et maintenant ! Le centre est fermé depuis le 14 mars et comme tout le monde, nous sommes « confinées ».   Toujours en respectant la distanciation demandée « 1,50m » ! Chaque jour nous nous retrouvons pour les temps de prière : à  9 h, nous sommes à l’oratoire pour chanter les  Laudes (prière du matin) et le soir à 18 h 30 pour chanter les Vêpres. Nous prions aussi avec les célébrations que nous propose la chaine de TV, KTO : 10 h  la messe et 15 h 30 le chapelet médité, à Lourdes. Comme nous l’avons vécu pour le dimanche des Rameaux, transmis de la cathédrale de Luçon. Le vendredi saint à 17 h,  nous serons à Rome pour la célébration de la Passion du Seigneur. Nous recevons aussi des demandes de prières,  demander à Dieu, à Jésus ressuscité, la grâce nécessaire pour vivre  des  moments éprouvants, maladies, enfants, familles en difficultés… Nous sommes unies à vous tous, dans les paroisses, doyennés, diocèse, familles… et toutes nos sœurs en  congrégation, qui fêtons en ce jeudi saint, l’anniversaire de notre fondation.

Le plus éprouvant pour nous, c’est de n’être pas admises à visiter nos sœurs  de la communauté Notre Dame  et celles de l’EHPAD. « Le p’tit machin » pourrait s’infiltrer !

Cependant, nos  repas, toujours appréciés,  sont préparés et servis par la cuisine commune .

C’est à ce moment-là que nous échangeons entre nous trois les nouvelles qui nous arrivent de l’extérieur, journaux, internet  etc.

Nous sommes très privilégiées, par notre parc, qui nous permet de faire au moins 1 km  tout en restant « chez nous ».  Les parties de belote (même à trois) et le scrabble, sont les bienvenues  à certaines heures !

Nous souhaitons que ces fêtes pascales ravivent,  en chacun d’entre nous  la foi, l’espérance et l’AMOUR.

Les sœurs de la communauté du Centre Pierre Monnereau

Date : 13 avril 2020