Le chant du Bicentenaire de la Congrégation

Présentation du chant du bicentenaire par son auteur : Sœur Martine Chaillot

Le refrain m’habitait depuis de longs mois. A l’intérieur de moi se rencontraient les fruits de trois éléments :

  • cette phrase en l’Évangile de Luc 10, 21 : «À l’heure même, Jésus exulta de joie sous l’action de l’Esprit Saint, et il dit : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits. Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bienveillance. » ;
  • la lecture de l’Encyclique du pape François « La joie de l’Evangile» en particulier : « La joie de l’Évangile remplit le cœur et toute la vie de ceux qui rencontrent Jésus. Avec Jésus Christ, la joie naît et renaît toujours… » ; « La vie s’obtient et se mûrit dans la mesure où elle est livrée pour donner la vie aux autres. C’est cela la mission. » ;
  • et le texte de l’orientation fondamentale de chapitre général de la congrégation en 2007. Ce document m’accompagne toujours même s’il y a eu d’autres chapitres et d’autres orientations. Il est comme un noyau de cerise que l’on suce jusqu’à ce que soit épuisée la saveur qu’il contient. Il me dit l’enracinement de notre vocation de sœurs des Sacrés-Cœurs : l’humanité de Jésus vécue dans une vie toute donnée aux autres, dans le compagnonnage de Marie. Et le Père Monnereau a ouvert ce chemin pour les sœurs des Sacrés-Cœurs en 1818 : il nous appelle à fonder notre vie sur l’Amour du Cœur de Jésus, et à nous livrer à la suite du Christ aux services de toute personne que nous rencontrons.

Comme écrit le Père Monnereau parlant de la Parole de Dieu, « j’ai roulé » tous ces éléments dans ma prière, mais aussi dans mes activités. J’ai ensuite donné le texte à Frère Jean-Baptiste lui demandant de faire ressortir dans la musique la joie de notre vocation. Et voilà, comme dit la chanson « c’est juste une p’tite chanson » !

Sr Martine Chaillot

Vous pouvez écouter le chant ci-dessous

Paroles du chant La joie du Cœur de Dieu :

Au pied de la Croix de Jésus, avec Marie, tu reçois l’eau vive,
Si tu la laisses t’inonder, tu en seras transfiguré ;
Le Cœur ouvert du Bien-Aimé, pour toi s’est donné à jamais,
Tu es appelé et aimé, puise à la Source de la Vie.

La joie du Cœur de Dieu c’est ta joie
Un seul message de bonheur                   
La joie du Cœur de Dieu c’est ta joie
Le seul chemin du Serviteur      

Visage de Dieu, notre Père, ta vie, ta raison d’être c’est Lui,
Visage de l’homme, Jésus révèle ton humanité.
Amour livré et sans mesure, contemple-le dans sa Parole,
Elle te façonne à nouveau, laisse-le la prendre chair en toi.

Regard de Jésus qui rayonne, il éveille la vie en tout homme,
Il accueille, guérit, relève ; chacun grandit en dignité.
Donne avec Lui  ce que tu es, avance au pas du plus petit,
Reçois l’inattendu de l’autre, et ta vie portera du fruit.

L’Esprit réchauffe notre terre, il habite le cœur de chacun,
Brûlante présence d’amour, il te fait sortir vers tes frères.
Entends les cris de la vie, sois attentif à ce qui germe,
L’Esprit te précède déjà, laisse-toi prendre dans son Souffle.

 

Le père Monnereau

Retrouvez ci-dessous 2 enregistrements de soeurs sur le père Monnereau

1- Sr Marie-Jeanne Sauvêtre nous parle du père Monnereau dans le cadre d’une des conférences de Carême sur la paroisse St Paul (La Roche sur Yon – Vendée)

2-Sr Martine Chaillot nous parle du père Monnereau lors d’une interview sur RCF

Les Sœurs des Sacrés-Cœurs, 200 ans d’histoire

Passionné d’un Dieu qui veut le bonheur de toute personne, le P. Monnereau se fait éveilleur de vocations diverses pour répondre aux immenses besoins humains et spirituels de la population. Il structure la charité, confie la catéchèse aux parents, visite les malades, passe des heures à confesser et ses nuits à prier. 42 jeunes de sa paroisse deviendront prêtres.

Il fonde la congrégation avec Mme Angélique Massé, l’institutrice du village qu’il choisit pour ses qualités spirituelles. Il communique à des jeunes filles sa foi vive, son amour du Cœur de Jésus, son goût de la Parole de Dieu et de l’Eucharistie. Il les associe à ses préoccupations de pasteur et d’éducateur.

En réponse à « l’amour de Dieu qui nous a aimés le premier » (1 Jn 4,19), les sœurs s’engagent à la suite de « Celui qui est le seul Seigneur, l’Unique nécessaire et l’Amour même » (Règle de Vie) par les vœux d’obéissance, de pauvreté et de chasteté. L’offrande de soi, renouvelée chaque matin, s’enracine dans le don total de Jésus au Jeudi saint.

Consacrées au Sacré Cœur de Jésus, doux et humble, elles ont pour modèle Marie qui accueille le dessein de Dieu. A l’image des apôtres en mission dans le monde, elles sont envoyées pour témoigner et évangéliser par toute leur vie : dans l’éducation, la santé ou la pastorale, enracinées dans la vie de prière et la fraternité en communauté.

L’œuvre éducative en Vendée :
150 écoles rurales
4 collèges
2 lycées
10 Maisons Familiales Rurales
1 école normale
2 foyers d’étudiantes

L’œuvre sociale, pastorale, de santé :

Maisons de retraites

Centres de soins

Services dans les séminaires

Services dans les établissements secondaires

Travailleuses familiales

Aides ménagères

 

Dans tous les pays, c’est le même souci de révéler à chacun ce Dieu de tendresse et d’amour : enseignement, catéchèse, santé, promotion féminine, présence auprès des migrants, visite des malades et des prisonniers, accueil de tous…
La congrégation compte actuellement : 540 sœurs.

Dans la dynamique du Concile Vatican II, les sœurs souhaitent partager leur charisme.
250 laïcs (de 4 pays) les ont rejointes pour donner saveur d’Évangile à leur vie. Ils sont associés à la congrégation et servent l’Église selon leur vocation propre.

200 ans après, le chemin ouvert par le Père Monnereau est toujours d’actualité :
« Jésus n’a pas dit : « Apprenez de moi à faire des œuvres merveilleuses et éclatantes ». Il a dit « Apprenez de moi à être doux et humbles de cœur ; aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés ».

Au cœur du monde, être le cœur de Dieu

Année jubilaire pour la Congrégation

BICENTENAIRE DES SŒURS DES SACRES-CŒURS 1818 – 2018

Année jubilaire : 13 avril 2017 – 10 juin 2018

 

Le Jeudi Saint 19 mars 1818 le Père Pierre MONNEREAU fondait la Congrégation des Sœurs des Sacrés-Cœurs de Jésus et de Marie aux Brouzils (Vendée).

Une année jubilaire s’ouvre pour célébrer ce bicentenaire et c’est donc tout naturellement que cette année commence un Jeudi Saint, le 17 avril 2017, dans toutes les paroisses où les Sœurs sont présentes : en France, au Canada, à Madagascar, en République Dominicaine, au Congo Brazzaville.

Célébrer un jubilé c’est faire mémoire du passé et rendre grâces pour le vécu et se tourner avec espérance vers l’avenir.

 

Les grandes dates de l’année jubilaire

 

13 avril 2017 – Jeudi Saint

ouverture de l’année jubilaire, dans les paroisses où sont les sœurs et avec leur participation

10 – 14 avril 2017

stage de chants, enregistrement du CD d’une comédie musicale dont la représentation aura lieu à l’automne 2017  : pour plus d’informations sur le MUSICAMP

25 juin 2017

Fête du Cœur de Jésus et célébration des jubilés des Sœurs (25, 50, 60, 70 et 75 ans de vie religieuse)

animations le matin et messe à 15 h en l’église des Brouzils

8 – 22 juillet 2017

2 camps de danse et de théâtre avec des jeunes de Vendée en préparation du spectacle « L »hôtel du cœur »

novembre 2017

représentation de la comédie musicale

au cours de l’année 2017 – 2018

diverses animations sont proposées localement :

conférence, exposition, pèlerinage, portes ouvertes dans les communautés…

10 juin 2018

fête du Cœur de Jésus et clôture du bicentenaire