5ème jour de Chapitre

Jeudi 4 juillet – 5ème jour de Chapitre

Journée laborieuse avec alternance de travail personnel, en groupe et en assemblée plénière, riche en signes de fraternité.

Alors que nous commencions la journée par une réflexion personnelle sur les orientations qui commencent à prendre forme, notre animatrice nous a proposé l’allégorie du Nautilus Pompilius… Ce n’est pas un texte biblique, mais une image porteuse de sens, une parabole pour aujourd’hui, que nous vous partageons :

Dans les profondeurs de l’océan, une créature marine au corps de mollusque, dotée d’un seul œil, de tentacules ballottés par les courants et protégée par une solide coquille sait bien, elle, ce que changer veut dire.
Le
Nautilus Pompilius existe depuis 400 millions d’années et aujourd’hui encore on peut le voir se déplaçant vers l’inconnu. Grâce à son système de propulsion, jet après jet, il arpente les mers anciennes, suit les courants marins… Il construit sans cesse sa coquille en forme de spirale cloisonnée. A mesure qu’il grandit, le corps du nautile élabore une nouvelle loge plus grande et quitte l’ancienne. Il habite toujours dans la dernière. Les loges que n’occupe plus l’animal contiennent un mélange de gaz et de liquide qui lui servent à monter ou descendre dans l’eau. (Katherine Feely, SND).

Outre la très belle métaphore du nautilus, quelle ne fut pas la surprise et l’émotion de Raphaël en entendant ce récit, lui qui avait apporté de Madagascar un nautilus pour l’offrir !

Ce jeudi était aussi la dernière matinée de travail des associés avec nous. Pendant deux jours ils ont partagé notre réflexion sur l’avenir, ils ont apporté leur éclairage, leur expérience, leurs attentes afin que nous les prenions en compte dans notre orientation finale. Des liens se sont tissés…
Avant de nous séparer nous les avons renvoyés en mission dans leurs pays respectifs avec notre bénédiction.
Petit pincement au cœur au moment de se séparer…
Ils nous quittent mais vont poursuivre encore quelques jours leur découverte de la Congrégation et des hauts lieux de la Vendée.

En fin de matinée l’abbé Antoine Gagnié est venu célébrer la messe qui s’est terminée par la bénédiction du Conseil général sortant :

C’est toi, Seigneur, qui a mis au cœur de nos sœurs Marie-Louise, Éliane, Marie-Paule, Odile le désir de te consacrer leur vie et, au long de ces six années, tu leur as donné les forces nécessaires pour répondre à leur vocation dans la mission du Conseil général de la Congrégation des Sœurs des Sacrés Cœurs de Jésus et de Marie.
Nous te bénissons car tu as dirigé leur marche vers Toi et vers les sœurs et les associés dans les différents pays.
Nous te bénissons car tu leur as permis de ne chercher que ton Royaume en suivant le Christ humble et pauvre.
Nous te bénissons car tu as mis la paix et la joie dans leur cœur. Continue de les bénir.

Nous te le demandons par ton Fils Jésus-christ et par l’Esprit-saint qui règnent avec toi, Père, pour les siècles des siècles. Amen.

Date : 04 juillet 2019