La Main de Dieu

90 ans ! C’est l’âge de Jean, l’un de nos voisins. Belle occasion de l’inviter à la communauté avec son épouse Hélène. Au programme de la rencontre, conversation amicale autour d’un goûter substantiel qui s’impose pour fêter “dignement” un tel anniversaire. Mais l’âme y trouve-t-elle forcément son compte ?Nous pensons alors à un cadeau du cœur, un “petit plus” ayant valeur symbolique avant tout. Mais quoi offrir ? Question délicate qui trouve assez vite une réponse unanime. Ce sera une modeste sculpture malgache : “La Main de Dieu”. Une Main rassurante, douce et ferme, enveloppante, protectrice. Il nous semble que notre voisin nonagénaire apprécierait.

La suite, la voici. Quelques jours après cette rencontre, Jean et Hélène deviennent arrière-grands-parents pour la première fois. Un grand bonheur ! Un peu terni cependant quelques jours après … Hélène ose alors demander à notre communauté une “Main de Dieu” (comme celle qu’a reçu son mari)  pour le nouveau-né car, dit-elle avec émotion, “il n’y a aucun signe religieux dans sa chambre”. La jeune maman a été touchée par le geste de l’arrière-grand-mère.

Une communauté de sœurs des S